Le cèdre de l’Atlas

cliquer pour agrandir

Le Cedrus, Pinaceae , du grec Cedros est aussi appelé cèdre bleu.

C’est un arbre de croissance assez rapide de 30 à 40m de hauteur à cime pyramidale, irrégulière, devenant plate et à écorce gris foncé munie de crevasses en plaques. Les branches basses ont tendance à se redresser. Les feuilles ou aiguilles sont persistantes groupées en rosette ; elles sont aiguës, raides, droites et de couleur bleu-vert. Les cônes (fruits) sont gros, dressés, larges et possèdent un sommet aplati.

Arbre typiquement méditerranéen originaire des montagnes d’afrique du Nord, il peut vivre 500ans. Il est capable de résister au froid et de s’adapter à toutes les natures de sol.

C’est une espèce forestière et ornementale. Il en existe plusieurs variétés : aurea (doré) fastigiata (port fastigié), glauca (le plus beau) et pendula (à branches retombantes). Le cèdre du Liban très répandu à l’origine est maintenant en voie de disparition. C’est un très bel arbre de parcs et (grands) jardins. Il a été utilisé au XIXè siècle pour le reboisement du Mont Ventoux.

Dans les propriétés de la ville de Rambouillet, c’est le cèdre le plus répandu par exemple dans les parcs de la Louvière et du lycée Bascan, mais aussi dans les jardins de nombreuses propriétés urbaines.
Il existe seulement quelques cèdres d’une espèce voisine plus rare: le cèdre de l’Himalaya ( cf. fiche).

Nous avons opéré ici une sélection que chacun peut compléter :

Dans le parc de la Louvière

Laisser un commentaire